Gruyère de France IGP (Indication Géographique Protégée) est is"> Gruyère de France IGP (Indication Géographique Protégée) est is">
La fromagerie crèmerie & cie
nouvelle génération

 

Anecdote du Fromager : le Gruyère

Le Gruyère de France IGP (Indication Géographique Protégée) est issu des prairies de Savoie et de Franche-Comté (Haute-Saône et Doubs, plus précisément sur quatre départements : le Doubs, la Haute-Saône, la Savoie et la Haute-Savoie. Cette zone géographique a la caractéristique d’associer la montagne et les plateaux calcaires. L'affinage du Gruyère, quant à lui, peut être réalisé ailleurs dans la zone.

Au nord de la zone de production, le climat est de type continental, avec de grandes amplitudes thermiques entre l'hiver et l'été, et des précipitations bien réparties sur toute l'année.

Au sud de la zone de production, le climat est davantage septentrional avec une température moyenne annuelle basse. Malgré de grandes chaleurs estivales, la région connaît de nombreux jours de gelées.

Et les vaches ?

Seules cinq races de vaches sont autorisées à donner leur lait pour le Gruyère : la Montbéliarde, la Simmental, l’Abondance, la Tarentaise et la Vosgienne. Leur lait est apporté chaque jour dans les fromageries où le Gruyère est élaboré artisanalement.

La Fabrication du Gruyère

Il faut 400 litres de ce bon lait pour produire une meule de 42 kg environ, et au moins 120 jours de maturation en cave pour que se développent les saveurs délicates du Gruyère et son onctuosité.

C’est un savoureux fromage au lait cru, gage de précieuses qualités nutritives. Sa pâte blonde offre une texture fondante aux arômes subtils. On le reconnaît à ses petits trous de la taille d’un petit pois à celle d’une cerise.

Son Histoire

L’histoire du Gruyère se confond avec les contraintes de la montagne, de l’hiver et d’une production laitière saisonnière. Elle se conjugue à l’esprit coopératif et à la solidarité qui réunit les familles paysannes d’autrefois autour de la confection d’un fromage capable de nourrir la communauté tout au long de l’hiver. C’est ce que l’on appelle un fromage de garde dont la taille nécessite le lait de plusieurs fermes.

L’ancêtre le plus lointain du Gruyère (avant même de s’appeler ainsi), est né un savoir-faire qui s’est développé, il y a très longtemps, dans les Alpes suisses. Au XVIIe siècle, à la faveur de troubles politiques et religieux, des fromagers originaires de la Suisse centrale trouvent refuge dans les régions voisines, en Savoie et en Franche-Comté, qui ne sont, à l’époque, pas encore françaises.

Idée Recette ?

A l’apéritif ou en plat accompagné d’une salade verte, nous vous suggérons de tester la Gougères au Gruyère ! Un délice !




Ca peut vous intéresser