La fromagerie crèmerie & cie
nouvelle génération

 

Anecdote du Fromager : Chaource

Son Histoire

L'histoire du Fromage Chaource est certainement très ancienne. On est porté à croire que ce fromage a été crée par les religieux de l’Abbaye voisine de Pontigny. Son nom vient de celui de la ville de l’Aube où se tenait le marché. 
Au XIVème siècle, ce Fromage était déjà connu. En effet, Charles Bel par exemple l’exigeait à sa table. Au XIXème siècle, les fermières du Chaourçois fabriquaient déjà un fromage appelé « fromage de Chaource ». Il devait être fabriqué avec du lait gras. Il existait des marchands de Fromages qui collectaient ce produit dans les fermes et le revendaient sur des marchés régionaux. Le Chaource était l’objet d’un important commerce et avait acquis sa renommée sur les principales places françaises.

Il doit son nom à la petite ville de Chaource, située dans l’Aube à 30 kilomètres au sud de Troyes. Mais on retrouve les premières traces du Chaource ou équivalent, dès le XIIème siècle, alors que des fermiers du village régalaient par leurs présents l’Évêque de Langres d’importantes quantités de fromages. Charles le Bel, de passage à Chaource, se le fit présenter, et Marguerite de Bourgogne l’exigeait à sa table.

Au début du XIXème siècle, un commerçant nommé M. DEOTTE lançait le Chaource et l’acheminait à Paris, en voiture à cheval. L’herbe riche et parfumée des prairies argileuses donne une saveur délicate au lait des 3 races de vaches dominantes dans larégion : la Brune des Alpes, la frisonne et la tachetée de l’Est

Comment le déguster ?

Le Chaource se consomme à tout moment lors des repas de l'apéritif aux plats, cuisiné ou nature. Il se marie parfaitement aux vins de la région, comme le rosé des Riceys, le Champagne ou le Chablis. 
Expression profonde de ces terroirs dont il révèle les spécificités, le Chaource est donc plus qu'un fromage : un véritable patrimoine, dont les secrets de fabrication se transmettent depuis des siècles. Ancré dans son terroir, le Chaource embellit et fait revivre le paysage champenois

 

Alors, on vous en sert un morceau ?




Ca peut vous intéresser