La fromagerie crèmerie & cie
nouvelle génération

 

Savez-vous réellement déguster un fromage

La dégustation de fromages, c'est tout un art !

Parmi toutes les variétés de fromages, plus de 1200, tous nos sens sont en alerte : la vue, l'odorat, le goût, le toucher et même parfois l'ouïe ;)

Tout comme le vin, la dégustation de fromages respecte trois étapes indispensables : on observe, on sent et on goûte ;).

Prêts ?

Comment déterminer la provenance d'un fromage ?

  • Tout d'abord le visuel :

Le premier critère est la croûte : sa couleur, son épaisseur et sa forme sont des éléments indispensables pour comprendre un fromage.
Le second, c'est sa pâte : la texture et la couleur seront aussi de bons indicateurs pour distinguer la provenance. 

Il existe différentes sortes de pâtes : 

- les molles à croûte fleurie comme celles du Camenbert ou du Brie,
- les molles à croûte lavée comme celles du Munster, du Livarot ou du Pont l'évêque,
- les persillées (vous savez la moisissure qui se forme à l’intérieur et qui persille la pâte) comme celles du Bleu d'Auvergne ou de la Fourme d'Ambert,
- les pressées cuites comme celles du Comté, Beaufort ou Gruyère ou non cuites comme pour le Gouda ou le Cantal.
- ou tout simplement les fromages frais, caillé, ou fondus

  • Ensuite les parfums :

L'intensité aromatique des fromages peut-être caractéristique. On a tous en tête l'odeur si réputé des Maroilles ;).
Les arômes sont aussi complexes que dans le vin. Une belle déclinaison de parfums.

On y retrouve toutes les grandes familles : fruitrés, floral, végétal, animal, épicés ou encore torréfiés

  • Et pour finir : la dégustation !

Là votre palais et vos pupilles vont se régaler. 

Cherchez à déterminer si les premières saveurs sont plutôt : sucrées, salées, acides ou amer ? Si la texture est douce, piquante...

Faites appel à vos sens pour déterminer si le goût est rafraichissant, piquant, riche, agréable... et à vos sensations !
Sans oublier, la finale : la longueur en bouche est aussi importante que pour le vin. Elle peut être courte, persistante, faible ou intense.

A savoir aussi que plus l’affinage d'un fromage est long, plus le goût du fromage sera corsé ;) et prononcé !

A votre tour maintenant... car pour devenir un dégustateur averti, rien de tel que l'entraînement ;)

Alors bonne dégustation à vous !

Pour en savoir plus découvrez la Grille d’analyse sensorielle du dégustateur de fromages créé par le CNIEL, le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière.




Ca peut vous intéresser